Le lancement sur le DAB

F2 Radio fonctionne actuellement avec des coûts réduits grâce à un automate qui lui permet de proposer des programmes incarnés 24h sur 24.

Le projet de lancement sur le DAB s’accompagnera de la création d’une vraie rédaction pour augmenter le volume de programmes parlés.

L’actu en 4 dimensions

Les Français Londoniens ont des intérêts bien particuliers en terme d’information. En tant que communauté étrangère, ils s’intéressent à la fois à l’actualité de leur pays de résidence mais aussi à celle de leur pays d’origine. Ils s’intéressent également à l’actualité de la ville où ils vivent et se déplacent. Enfin, en tant qu’expatriés, ils sont très ouverts sur le monde et s’intéressent fortement à l’actualité internationale.

Aussi, l’information d’une telle radio doit couvrir quatre axes :

  • L’actualité de Londres – l’information citadine de proximité – info météo, trafic, politique locale, sorties, faits divers
  • L’actualité du Royaume-Uni – les élections générales, la politique intérieure, les inondations, les grands faits divers qui font la une des médias anglais.
  • L’actualité de la France – principalement la politique et les grands événements à l’échelle nationale, mais pas les faits divers de France qui représentent peu d’intérêt pour des non-résidents.
  • L’actualité internationale – au sens large, avec la curiosité propre aux populations expatriées.

A Londres, peu de médias rassemblent ces quatre dimensions sur un support unique, et les Français doivent « zapper » entre les médias britanniques locaux et les médias de France via internet pour satisfaire leurs besoins en information.

Un programme qui restera principalement musical

F2 Radio restera à 85% musicale avec un programme généraliste de qualité pour rassembler le plus grand nombre, avec des hits d’hier et d’aujourd’hui ancrés dans la mémoire collective des Français.

Le reste de la programmation sera 8% d’information et 7% de publicité pour financer la radio.

La langue utilisée restera le Français, bien que certains programmes puissent être proposés en Anglais, dans un but d’apprentissage pour les Français mais aussi pour laisser une porte ouverte aux auditeurs non francophones. Cela permettra également de pouvoir diffuser de la publicité en langue anglaise sans transition abrupte entre deux langues.

La force du DAB

Le DAB, c’est la radio numérique. C’est une nouvelle bande FM sur les transistors et dans les voitures. Plus de 50% des foyers sont désormais équipés, et le DAB représente aujourd’hui plus du tiers de l’audience de la radio en Angleterre. A Londres, ce chiffre est encore plus élevé. Le Royaume-Uni prévoit de ne garder à terme que cette technologie et de se séparer de la FM, sans doute en 2022 ou 2023. La première radio en audience et uniquement numérique s’appelle BBC 6 Music ; 2,3 millions d’auditeurs l’écoutent chaque semaine. C’est davantage que plusieurs réseaux nationaux FM.

Le DAB représente une vraie opportunité pour lancer de nouveaux projets puisqu’il y a régulièrement de la place disponible, alors que la FM est saturée depuis longtemps. L’obtention des licences pour émettre est également très facile, seule la recherche d’une place disponible et un accord commercial avec l’opérateur de diffusion sont nécessaires. Une centaine de radios émettent à Londres en DAB aujourd’hui.

Enfin, les radios émettant sur le DAB sont autorisées à intégrer le portail universel RadioPlayer UK. Ce dernier est la plateforme naturelle d’écoute de la radio par IP (web, smartphone, automobile) pour tous les auditeurs anglais. Ainsi, avec ces deux forces combinées (numérique terrestre et numérique IP), les nouvelles radios autorisées sur le DAB atteignent rapidement des audiences significatives.

Une communauté qui offre de grandes opportunités

Les Francais représentent la première communauté étrangère de Londres. Sa population est estimée entre 300.000 et 400.000 personnes. Cela fait de Londres la « 6ème ville de France » derrière Paris, Marseille, Lyon, Toulouse et Nice, et devant Nantes, Strasbourg, Montpellier, Bordeaux, Lille.

Pourtant, aucune radio hertzienne ne s’adresse actuellement à cette cible. A titre de comparaison, une ville de 400.000 personnes en France dispose généralement d’une trentaine de radios. Les autres communautés étrangères de Londres, bien que moins peuplées, sont pourtant elles pourvues de radios hertziennes, en général sur le DAB : Polish Radio London, London Greek Radio, Panjab Radio, ABN Radio (Afro), Awesome Radio (Musulmane), Matryoshka Radio (Russe) etc.

Enfin, une large part de la population française de Londres dispose d’un important pouvoir d’achat, ce qui la rend attractive pour un projet de radio commerciale. De nombreux commerces Londoniens sont dédiés aux Français, ainsi que des médecins, écoles, avocats, notaires, agents immobiliers etc.

Si vous souhaitez participer à ce projet, contactez-moi.

La Culture Tubes